Particularités sensorielles et cognitives

D’APRÈS L’OUVRAGE DE O.BOGDASHINA
« QUESTIONS SENSORIELLES ET PERCEPTIVES DANS L’AUTISME »
AUTISME DIFFUSION, 2013.

Les sens

Particularités sensorielles

particularités_sensorielles.jpg

Particularités perceptives

Particularités cognitives

Autres particularités

SENSIBILITÉ SCOTOPIQUE :

  • sensibilité à la lumière, à certaines couleurs, certains contrastes

 

SYNESTHÉSIE :

  • perception sensorielle « croisée » entre 2 ou plusieurs sens

DYSFONCTION DE L’INTÉGRATION SENSORIELLE :

  • processus par lequel le système nerveux reçoit, organise, classe et intègre les informations sensorielles pour donner une réponse appropriée

DÉSORDRE DU TRAITEMENT AUDITIF CENTRAL :

  • hyposensibilité à certains sons, incapacité à moduler certains sons, retard du traitement auditif

PROSOPAGNOSIE :

  • cécité aux visages

Des solutions ?

ÉVALUER

 

  • Profil sensoriel de Dunn

  • Profil Sensoriel et Perceptif Révisé (O.Bogdashina)

  • Evaluation Sensorielle de l’Adulte avec Autisme (C.Degenne-Richard)

​​

PRENDRE EN CHARGE

 

  • Aménagements  de l’environnement (casque antibruit, verres teintés…)

  • Ergothérapie

  • Psycho-motricité

  • Remédiation neuro-cognitive

  • TCC (thérapie cognitivo-comportementale)

  • ….

L'intégration sensorielle

comprendreintsensactualite_edited.jpg

Cliquer sur l'image

Comprendre l'intégration sensorielle

L’intégration sensorielle est un concept fondé par Ayres (1989) qui la définit comme un processus neurophysiologique qui organise les sensations provenant du corps et de l’environnement et qui permet d’utiliser le corps de façon efficace au sein de cet environnement.

" Depuis la conception de l’approche, les théories et principes élaborés par Ayres ont évolué et la terminologie diffère légèrement d’un auteur à l’autre (Winnie Dunn, Lucy Jane Miller, Jean Ayres). La plus récente classification a été proposée par Miller et se divise en trois sous-types de problématiques :

  • troubles de discrimination sensorielle (liés aux sens),

  • troubles de modulation sensorielle (hyper-réactivité, hyporéactivité, recherche sensorielle),

  • troubles moteurs d’origine sensorielle (dyspraxie, troubles posturaux). "

Wikipedia

Les anomalies d’intégration sensorielle proviennent du fait que les informations périphériques (toucher-ouïe-vision...) ne sont pas intégrées ou organisées correctement dans le cerveau.

C'est le cas chez les personnes autistes avec pour conséquences des situations extrêmement handicapantes dans tous les actes de la vie quotidienne. Ces conditions, sources de douleur et d'angoisse, sont à prendre en considération dans l'apparition ou l'accentuation de troubles du comportement, notamment en recherchant systématiquement une maladie somatique sous-jacente.

 

" Les bruits bruyants et soudains me blessent les oreilles comme la foreuse d'une dentiste qui frappe un nerf. "

 

Temple Grandin 1992)

En savoir plus : comprendrelautisme.com

© 2018 par autisme ouvrons la bulle. Crée avec Wix.com

Contact

06 79 45 28 89

22100 Dinan

  • Facebook autisme ouvrons la bullel
  • Autisme ouvrons la bulle Twitter